le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

A la fin de chaque vérité il faut ajouter que l’on se souvient de la vérité opposée.

Pascal

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

Le sage n’a aucune autre consistance que celle qui est dévolue au potier.

François Roustang

Derrière chaque homme de talent se trouvent toujours d’autres homme de talent

Proverbe chinois

Si je veux enrichir mon esprit, je ne cherche pas les honneurs mais la liberté.

Rembrandt

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

Le plaisir peut s’appuyer sur l’illusion, mais le bonheur repose sur la réalité.

Chamfort

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

Maladie de Crohn: la vitamine D en prévention?

La vitamine D pourrait contribuer à prévenir la maladie de Crohn chez les personnes à risque, avancent des chercheurs montréalais attachés à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Selon eux, les personnes à risque d’une affection intestinale inflammatoire, les enfants des patients atteints de la maladie de Crohn par exemple, pourraient bénéficier d’un apport supplémentaire en vitamine D.

Leurs travaux démontrent comment la vitamine D pourrait jouer un rôle de régulation immunitaire ayant pour effet potentiel de contrer l’apparition de cette maladie chronique et incurable qui touche environ 170 000 Canadiens.

En menant divers essais in vitro, les chercheurs ont découvert que la vitamine D stimulait l’activité de certains gènes (NOD2 et bêta-défensine 2) dont l’absence ou l’altération était associée à la maladie de Crohn.

Les chercheurs pensent même que cette découverte pourrait mener à un traitement pharmacologique efficace et peu coûteux de la maladie de Crohn ou d’autres maladies inflammatoires intestinales.

Mais il faudra au préalable mener des essais cliniques qui permettront de confirmer la théorie avancée par les chercheurs et de déterminer un protocole de traitement à la fois sûr et efficace sur le plan clinique, soutiennent-ils.

Rappelons que la maladie de Crohn est une affection intestinale inflammatoire qui résulte d’une dysfonction du système immunitaire inné. Privé de ses défenses naturelles, le système digestif subit les assauts de diverses bactéries intestinales, ce qui engendre une réponse inflammatoire conduisant à la maladie de Crohn ou à une autre forme d’affection intestinale inflammatoire.

Date de la dépêche : 02 février 2010

Auteur : Pierre Lefrançois

Source : PasseportSanté.net

Mentions légales