le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.

Jean Rostand

Choisir son temps, c'est l'épargner.

Francis Bacon

L'homme est né libre, de ses penchants il se construit une prison, sans s'en rendre compte, il en devient prisonnier.

Khalil Gibran

Il se pourrait qu’aucune pensée, si fugitive, si inavouée soit-elle, ne passe dans le monde sans laisser de trace.

Cesare Pavese

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

La richesse consiste bien plus dans l’usage qu’on en fait que dans la possession.

Aristote

Accepter les dépendances que nous impose la nature, c’est la sagesse, les aimer, c’est le bonheur.

Bernard Grasset

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

Maladie de Crohn: la vitamine D en prévention?

La vitamine D pourrait contribuer à prévenir la maladie de Crohn chez les personnes à risque, avancent des chercheurs montréalais attachés à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Selon eux, les personnes à risque d’une affection intestinale inflammatoire, les enfants des patients atteints de la maladie de Crohn par exemple, pourraient bénéficier d’un apport supplémentaire en vitamine D.

Leurs travaux démontrent comment la vitamine D pourrait jouer un rôle de régulation immunitaire ayant pour effet potentiel de contrer l’apparition de cette maladie chronique et incurable qui touche environ 170 000 Canadiens.

En menant divers essais in vitro, les chercheurs ont découvert que la vitamine D stimulait l’activité de certains gènes (NOD2 et bêta-défensine 2) dont l’absence ou l’altération était associée à la maladie de Crohn.

Les chercheurs pensent même que cette découverte pourrait mener à un traitement pharmacologique efficace et peu coûteux de la maladie de Crohn ou d’autres maladies inflammatoires intestinales.

Mais il faudra au préalable mener des essais cliniques qui permettront de confirmer la théorie avancée par les chercheurs et de déterminer un protocole de traitement à la fois sûr et efficace sur le plan clinique, soutiennent-ils.

Rappelons que la maladie de Crohn est une affection intestinale inflammatoire qui résulte d’une dysfonction du système immunitaire inné. Privé de ses défenses naturelles, le système digestif subit les assauts de diverses bactéries intestinales, ce qui engendre une réponse inflammatoire conduisant à la maladie de Crohn ou à une autre forme d’affection intestinale inflammatoire.

Date de la dépêche : 02 février 2010

Auteur : Pierre Lefrançois

Source : PasseportSanté.net

Mentions légales