le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risques. Choisis ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.

René Char

Le mental vit dans un cercle vicieux. Il crée lui-même les problèmes et essaie ensuite de les résoudre.

Swami Prajnanpad

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

De la simplicité, de la simplicité, de la simplicité ! Oui, que vos affaires soient comme deux ou trois, et non cent ou mille.

Henry David Thoreau

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Tout le monde croit que le fruit est l'essentiel de l'arbre quand, en réalité, c'est la graine.

Nietzsche

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

C'est une absolue perfection, et comme divine, que de savoir jouir loyalement de son être.

Montaigne

Ce qu’on ne veut pas savoir de soi-même finit par arriver de l’extérieur sous forme de destin.

C.G. jung

La vitamine C soignera-t-elle les troubles neuromusculaires ?

Sciences et Avenir indique en effet que « la célèbre molécule a fait l'objet d'un dépôt de dossier en ce sens à l'Agence européenne du médicament ».

Le magazine explique que « l'acide ascorbique vient d'être testé pour la première fois chez l'homme, et avec succès, dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth, maladie génétique neuromusculaire [qui] concerne environ 30 000 personnes en France et n'a pour l'instant aucun traitement ».
Le mensuel constate ainsi que « l'équipe du Dr Joëlle Micaleff-Roll (CHU de la Timone, Marseille) a suivi 180 malades à Marseille, Paris et Lyon ».
La spécialiste précise que selon les premiers résultats, « l'administration quotidienne de 3 g de vitamine C pendant 1 an est liée à une amélioration des symptômes. C'est très encourageant, mais cela doit être confirmé sur une période de prise plus longue et dans le cadre d'une collaboration internationale ».
Sciences et Avenir conclut que « d'autres travaux ont démontré que la vitamine C diminuait l'expression du gène PMP 22 impliqué dans les processus de myélinisation des nerfs ».

Date de la dépêche : 11 juin 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Sciences-et-Avenir.com

Mentions légales