le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risques. Choisis ton risque. A te regarder, ils s'habitueront.

René Char

Il faut perdre la moitié de son temps pour pouvoir employer l’autre.

Locke

Je marche pour savoir où je vais

Goethe

Une petite impatience ruine un grand projet.

Confucius

Tout ce que nous voyons pourrait aussi être autrement.

Ludwig Wittgenstein

Si je veux enrichir mon esprit, je ne cherche pas les honneurs mais la liberté.

Rembrandt

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nelson Mandela

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

La vitamine C soignera-t-elle les troubles neuromusculaires ?

Sciences et Avenir indique en effet que « la célèbre molécule a fait l'objet d'un dépôt de dossier en ce sens à l'Agence européenne du médicament ».

Le magazine explique que « l'acide ascorbique vient d'être testé pour la première fois chez l'homme, et avec succès, dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth, maladie génétique neuromusculaire [qui] concerne environ 30 000 personnes en France et n'a pour l'instant aucun traitement ».
Le mensuel constate ainsi que « l'équipe du Dr Joëlle Micaleff-Roll (CHU de la Timone, Marseille) a suivi 180 malades à Marseille, Paris et Lyon ».
La spécialiste précise que selon les premiers résultats, « l'administration quotidienne de 3 g de vitamine C pendant 1 an est liée à une amélioration des symptômes. C'est très encourageant, mais cela doit être confirmé sur une période de prise plus longue et dans le cadre d'une collaboration internationale ».
Sciences et Avenir conclut que « d'autres travaux ont démontré que la vitamine C diminuait l'expression du gène PMP 22 impliqué dans les processus de myélinisation des nerfs ».

Date de la dépêche : 11 juin 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Sciences-et-Avenir.com

Mentions légales