le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Chacun de nous est sans limites ; chacun de nous est inévitable ; chacun de nous avec son droit sur la Terre.

Walt Whitman

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas.

Victor Hugo

La seule chose promise d'avance à l'échec est celle que l'on ne tente pas.

Paul Emile Victor

Il faut un obstacle nouveau pour un savoir nouveau.

Henri Michaux

William Shakespeare

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

Attendre d'en savoir assez pour agir en toute lumière, c'est se condamner à l'inaction.

Jean Rostand

L'essentiel n'est pas de faire nombre, mais d'être signe.

Jean Paul II

Du jus de bleuet pour lutter contre le diabète et l'obésité

Dans un autre article, Le Figaro fait savoir que « l’absorption de jus de bleuet biotransformé réduit la glycémie, selon une étude canadienne menée sur un groupe de souris sujettes à l’obésité, à l’insulinorésistance, au diabète et à l’hypertension », et publiée dans l’International Journal of Obesity.
Le journal cite Tri Vuong, du département de pharmacologie de l’université de Montréal, auteur principal de l’étude, qui indique que « les souris nourries au jus de bleuet ont réduit leur glycémie de 35% au bout de 3 jours ».
De son côté, le Pr Pierre S Haddad, qui a supervisé ce travail, observe que « l’identification des composés actifs pourrait déboucher sur la découverte de nouvelles molécules prometteuses dans la lutte contre l’obésité et le diabète ».
Le Figaro ajoute que « l’étude révèle d’autre part que ces petits mammifères ont réduit la quantité des aliments qu’ils ont ingérés, ce qui suggère un possible effet coupe-faim ».
Le journal conclut que « si les essais se révèlent concluants chez l’homme, ce serait la première fois qu’une plante est employée pour lutter contre le surpoids ».

Date de la dépêche : 24 septembre 2009

Auteur : Laurent Frichet

Source : Le Figaro

Mentions légales