le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Le courage n'est rien sans la sérénité.

Gandhi

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

Lorsqu'il y a dix pas à faire vers quelqu'un, neuf n'est que la moitié du chemin.

Jules Barbey d'Aurevilly

Ce qui ne se trouve pas en nous ne nous contrarie pas.

Hermann Hesse

Que fait-on quand un problème est insoluble ? On change le problème.

Jean Monnet

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

Qu'est-ce que le bonheur sinon le simple accord entre un être et l'existence qu'il mène.

Albert Camus

L’origine de toute joie en ce monde est la quête du bonheur d’autrui.
L’origine de toute souffrance en ce monde est la quête de son propre bonheur.

Shantideva

Oligo-élément : présentation du zinc

Article rédigé par Jean-Luc Darrigol, revu par Raïssa Blankoff, naturopathe

e zinc est un métal blanc bleuâtre (symbole Zn) que l’on trouve à l’état naturel dans le monde minéral sous forme de blende (sulfure de zinc) ou de calamine (carbonate de zinc). L’oligothérapie l’utilise sous deux formes de sels : oxyde de zinc et permanganate de zinc.

Il est vrai que le zinc a gagné depuis peu l’un des premiers rangs de la hiérarchie des oligoéléments tant son importance apparaît vitale au sein de l’organisme. Le corps humain en contient environ 2,5 g (soit 1 à 2 g de moins seulement que le fer, pour donner un ordre de grandeur).  Stocké dans le foie, le pancréas, la prostate (chez l’homme) et les glandes surrénales, le zinc est un co-facteur enzymatique majeur puisqu’il entre dans la composition de plus de 100 enzymes différents. Pour donner un seul exemple de ce rôle enzymatique, le zinc est l’agent clé de l’enzyme Super Oxyde Dismutase (SOD) qui a des propriétés anti-oxydantes, s’opposant à la prolifération des radicaux libres, indispensables pour freiner les maladies dégénératives liées au vieillissement. Les tissus humains les plus sensibles à l’oxydation sont les cellules de la peau, ce qui explique l’intérêt d’une supplémentation en zinc afin de traiter les dermatoses, l’acné en particulier. Mais le zinc a d’autres indications. Il régule en particulier les fonctions hypophysaires. Il contribue également au métabolisme de l’insuline pancréatique et joue un rôle dans l’équilibre acido-basique.

Lire la suite

Date de la dépêche : 16 juin 2014

Auteur : Jean-Luc Darrigol, Raissa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales