le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Si mon esprit est loin, ce lieu l'est aussi.

Tao Yuanming

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

L'ignorant n'est pas celui qui manque d'érudition mais celui qui se ne connaît pas lui-même.

Krishnamurti

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

Notre problème n’est pas que nous ne sachions pas faire les choses mais que nous ne savons pas ce que nous voulons.

Théodore Monod

Faire un peu est mieux que ne rien faire. Faire un peu plus est mieux que faire un peu moins. Faire de son mieux et s'en réjouir reste l'essentiel.

Personne ne peut vous révéler plus que ce qui repose déjà dans l'aube de vos connaissances.

Khalil Gibran

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Oligo-élément : présentation du zinc

Article rédigé par Jean-Luc Darrigol, revu par Raïssa Blankoff, naturopathe

e zinc est un métal blanc bleuâtre (symbole Zn) que l’on trouve à l’état naturel dans le monde minéral sous forme de blende (sulfure de zinc) ou de calamine (carbonate de zinc). L’oligothérapie l’utilise sous deux formes de sels : oxyde de zinc et permanganate de zinc.

Il est vrai que le zinc a gagné depuis peu l’un des premiers rangs de la hiérarchie des oligoéléments tant son importance apparaît vitale au sein de l’organisme. Le corps humain en contient environ 2,5 g (soit 1 à 2 g de moins seulement que le fer, pour donner un ordre de grandeur).  Stocké dans le foie, le pancréas, la prostate (chez l’homme) et les glandes surrénales, le zinc est un co-facteur enzymatique majeur puisqu’il entre dans la composition de plus de 100 enzymes différents. Pour donner un seul exemple de ce rôle enzymatique, le zinc est l’agent clé de l’enzyme Super Oxyde Dismutase (SOD) qui a des propriétés anti-oxydantes, s’opposant à la prolifération des radicaux libres, indispensables pour freiner les maladies dégénératives liées au vieillissement. Les tissus humains les plus sensibles à l’oxydation sont les cellules de la peau, ce qui explique l’intérêt d’une supplémentation en zinc afin de traiter les dermatoses, l’acné en particulier. Mais le zinc a d’autres indications. Il régule en particulier les fonctions hypophysaires. Il contribue également au métabolisme de l’insuline pancréatique et joue un rôle dans l’équilibre acido-basique.

Lire la suite

Date de la dépêche : 16 juin 2014

Auteur : Jean-Luc Darrigol, Raissa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales