le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Ecouter quelqu'un, c'est lui permettre d'entendre ce qu'il dit.

Jacques Salomé

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Tu cesseras de craindre en cessant d’espérer

Sénèque

Réserve une demi-heure chaque jour à la prière, sauf lorsque tu as beaucoup à faire. Dans ce cas prends une heure.

François de Sales

Il est peu et de réussites faciles, et d'échecs définitifs.

Marcel Proust

On n'a pas encore découvert que la nature est plus en profondeur qu'en surface.

Cézanne

Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé.

William Blake

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

Si je veux enrichir mon esprit, je ne cherche pas les honneurs mais la liberté.

Rembrandt

Oligo-élément : présentation du cuivre

Article rédigé par Jean-Luc Darrigol, revu par Raïssa Blankoff, naturopathe

Le cuivre est un oligo-élément polyvalent, actif dans les états infectieux et inflammatoires. Il stimule puissamment les défenses naturelles des personnes immunodéprimées, les aidant à combattre microbes et virus. Sa propriété antibactérienne est précieuse en cas d’épidémie de grippe, par exemple. Cette action est renforcée par sa capacité à stimuler l’assimilation de la vitamine C dont on connaît l’intérêt en cas de maladies infectieuses. De plus, le cuivre potentialise l’action des antibiotiques lorsque ceux-ci doivent être prescrits en certaines circonstances où la prise de compléments alimentaires et d’huiles essentielles ne suffit pas à enrayer une infection. Pour toutes ces raisons, dans les cas aigus il est pertinent d’associer le cuivre avec l’argent qui a lui-même une puissante action antibactérienne, la synergie entre le cuivre et l’argent permettant de renforcer mutuellement leur action.

Lire la suite

Date de la dépêche : 16 juin 2014

Auteur : Jean-Luc Darrigol, Raissa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales