le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Celui qui se nourrit de rêves, le vent l'emporte.

Proverbe turque

Sois content dès qu’une petite chose progresse.

Marc Aurèle

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

Balayer est un art en soi.

Gandhi

Sois calme et comprends, car tu te troubles et dans ta demeure intérieure tu atténues la lumière.

Saint Augustin

L'oeuvre d'art éveille continuellement en nous une soif et une source.

Paul Valéry

La seule chose promise d'avance à l'échec est celle que l'on ne tente pas.

Paul Emile Victor

D'abord ils vous ignorent, puis ils vous raillent, ensuite ils vous combattent, enfin vous gagnez

Gandhi

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Pascal

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

Les perturbateurs endocriniens

Le 26 avril 2012 – L’assemblée nationale a accueilli toute la journée du 10 avril 2012 des spécialistes français et étrangers des perturbateurs endocriniens (PE) pour des exposés et des tables rondes faisant état d’une grande urgence. La matinée a été consacrée aux conséquences très néfastes connues à ce jour des expositions de ces substances sur la grossesse et la fertilité, afin de convaincre les pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires.

La démonstration de la toxicité des PE a déjà été faite il y une vingtaine d’années (conférence de Windspread). Les PE sont des composés (par exemple les pesticides, médicaments, phtalates, bisphénol…) mimant sur les personnes l’action des oestrogènes. Leur action est donc anti androgénique et constitue aujourd’hui une menace sur la capacité de nos sociétés à se reproduire. L’action des PE sur notre organisme joue également un rôle dans les épidémies de diabète, d’obésité de cancer. Pourquoi leur utilisation n’est-elle pas réglementée ? Car, il faut des preuves de toxicité. Mais elles ne sont pas faciles à établir selon les critères en vigueur aujourd’hui, parce que les PE sont des composés qui peuvent avoir un effet nocif à très faible dose ou en association avec d’autres substances, dit effet cocktail. Leurs mécanismes d’action obligent les scientifiques à remettre en question, et c’est loin d’être évident, l’approche classique de la toxicologie.

Cette rencontre était organisée par Women in Europe for a Common Future (WECF France) et le Réseau Environnement Santé (RES) qui a été créé il y a 3 ans pour mettre ces questions liant notre environnement et notre santé au cœur du débat politique.

Sur l’impact des PE sur la santé sont intervenus :

Lire la suite...

Date de la dépêche : 01 juillet 2012

Auteur : Swan

Source : Passeportsante.net

Mentions légales