le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Savoir se contenter de ce que l'on a : c'est être riche.

Lao-Tseu

La violence est ce qui ne parle pas.

Gilles Deleuze

La maladie est l’effort que fait la nature pour guérir l’homme.

C.G.Jung

Ne pas chercher à ne pas souffrir ni à moins souffrir, mais à ne pas être altéré par la souffrance.

Simone Weil

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Celui qui a franchi le seuil de la porte a déjà parcouru une bonne partie du chemin.

Proverbe hollandais

Pour cacher un mensonge, il faut mentir mille fois.

Proverbe indien

Le bonheur, c’est de continuer à désirer ce qu’on possède

Saint-Augustin

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

La prévention est un art de vivre

Vivre plus longtemps et en bonne santé, PREUVES A L’APPUI !

« Sachez qu’il y a de toutes petites choses – par exemple consommer de l’huile de colza plutôt que de l’huile de tournesol - , que vous pourriez faire facilement, et qui ont un grand effet. Il y en a même qui ne coûtent rien, alors pourquoi ne pas les mettre en œuvre ? »

Le livre* du Dr. Solano** et du Dr Presles se veut une synthèse scientifique des meilleurs moyens naturels de conserver la santé tout au long de la vie.
Catherine Solano : « J’ai fait médecine parce que j’avais une conscience aiguë que mon corps était ce qu’il y avait de plus précieux au monde. C’est ce miracle que j’ai choisi d’explorer. »

Catherine Solano

Que faire ?

Bouger pour sortir de la sédentarité :

« Même un peu de mouvement vaut mieux que rien. Le bon minimum serait par exemple trois fois vingt minutes de marche par semaine. C’est prouvé, l’exercice physique diminue le nombre de toutes les pathologies. Par exemple, les récidives de cancer du sein diminuent de 50% avec une pratique sportive ! Bien sûr, un sportif n’est pas à l’abri de la maladie, mais il augmente ses chances et fait reculer éventuellement l’âge de sa maladie. Il sera également plus fort pour l’affronter, si elle le touche. Il s’agit de mettre toutes les chances de son côté. On sait que 45 minutes de marche par jour (il faut s’essouffler et transpirer) baisse l’incidence de la maladie d’Alzheimer de 62%. Moi qui déteste courir, je fais cet effort dix minutes par jour, je sais que c’est ce qui est possible pour moi (inutile de s’astreindre à des efforts trop difficiles car alors on arrête vite).
Si je me dis que j’en ferai 20 minutes 3 fois par semaine, je sais que je remettrais toujours au lendemain, car moi, 20 minutes ça me décourage d’avance. Une pratique quotidienne ne me laisse pas d’échappatoire et me convient mieux, j’ai plus de courage à l’idée que 10 minutes sont vite passées. Chacun son rythme, mais il est important de s’écouter. Et rendre la pratique plus attrayante, si nécessaire, en proposant à un ami, à son enfant, en sortant son chien, en mettant de la musique dans les oreilles. Il est nécessaire d’inclure sa pratique dans ses habitudes et réaliser, prendre conscience que grâce au mouvement on se sent tellement mieux sur tous les plans. »

Manger pour se faire vraiment du bien :

« Il y aurait beaucoup à dire sur l’alimentation mais pour donner quelques conseils de base … Faire les bonnes courses avec des aliments-clés :

  • du poisson trois fois par semaine, (même si la pollution nous fait hésiter, il a quand même été prouvé que les consommateurs de poisson se portent mieux que les autres). Moi par exemple qui n’aime pas cuisiner le poisson, j’en prends toujours au restaurant , et je mange du foie de morue en boîte une fois par semaine. Chacun sa façon.
  • à profusion, cru et cuit, ail, oignon, persil, ciboulette, échalote, (même surgelés), curcuma, poivre noir, oléagineux (noix, amandes, ..), fruits
  • Supprimer les laitages en fin de repas
  • perdre le goût des sucres industriels
  • ne pas consommer de graisses hydrogénées.

Lutter contre le surpoids : voyez cette équation imparable : gros patients = gros dossiers, tout est dit.
Pour les hommes, user et abuser du thé vert, c’est prouvé  infusé 10 minutes, il protège du cancer de la prostate. »

Dé-stresser : Se donner des priorités et cultiver la tranquillité.

« Les personnes en souffrance ne devraient pas hésiter à consulter un psy. Le psy ne reçoit pas que des personnes atteintes de maladie mentale ! Ce serait comme attendre de souffrir atrocement avant d’aller chez le dentiste. Quand on sent des blocages à sa réalisation ou à son équilibre, il est déjà temps. Pris en amont, souvent quelques séances suffisent. Et un meilleur moral permet de mieux s’occuper de soi, et donc d’être en adéquation avec son entourage. Il est important d’accepter de se faire aider. Tant de gens supportent des situations qu’ils trouveraient insupportables si elles étaient le lot d’un proche !

Et ceux qui disent qu’une vie pleine d’astreintes ne leur sourit pas, que leur répondez-vous ?

« Que quand on est en forme, on est moins fatigué, moins déprimé, plus positif, plus vif, sans douleur. En fait, on prend goût à vivre sainement. On a plaisir à s’offrir ce qui est bon pour soi. On prend goût aux choses bonnes pour soi. Notre corps est notre maison, on ne peut pas déménager. »

Et la responsabilité des pouvoirs publics ?

« Il faudrait interdire comme en Californie, les graisses hydrogénées dans l’alimentation industrielle. Aussi, encourager les gens à consulter, si nécessaire, des nutritionnistes et des psychologues, à terme, la sécu ferait de telles économies ! Voyez comment sont nourris les patients dans les hôpitaux, alors que l’aliment est notre premier médicament ! »

 

Bibliographie
La mécanique sexuelle des hommes (Robert Laffont (17 mars 2011), €19

Psy Sex & Fun (Éditions Tornade, 2007), €10,55

Prévenir (avec Philippe Presles, Robert Laffont, 2006), €19,28

Sexo ados (Marabout, 2004), €8,20

Savoir aimer, les secrets du plaisir (avec le Dr Albert Barbaro, Flammarion, 2003), €17,39

La Sexualité au masculin (Marabout, 2000)


*Prévenir cancers, Alzheimer, infarctus, et vivre en forme plus longtemps, Dr. Catherine Solano, Dr. Philippe Presles, Robert Laffont 2006, Livre de poche 10020 2007

**Catherine Solano est médecin et enseignante à l’Université de Louvain-la-Neuve, en Belgique. Elle est également titulaire d’une maîtrise de biologie humaine, diplômée en tabacologie, chercheuse en cancérologie. Nutritionniste, psychothérapeute et sexologue. Consulte à l’Hôpital Cochin, Paris, en urologie et en cabinet privé (Pluralis, Paris Saint-Lazare, 01 55 31 95 90).

Date de la dépêche : 19 janvier 2009

Auteur : interview réalisée par Raïssa Blankoff, journaliste et créatrice du site www.lagrandesante.com

Mentions légales