le journal de la santé naturelle et globale

Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles.

Oscar Wilde

Le monde est un spectacle à regarder et non un problème à résoudre.

Jules de Gaultier de Laguionie

La Nature, pour être commandée, doit être obéie.

Francis Bacon

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Par l'attention les choses existent.

Dokhusho Villalba

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

Le trop de quelque chose est le manque de quelque chose.

Proverbe arabe

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

Personne ne peut vous révéler plus que ce qui repose déjà dans l'aube de vos connaissances.

Khalil Gibran

La méthode sympto-thermique de régulation des naissances

Plus qu’une méthode, un mode de vie

Parmi les méthodes naturelles de régulation des naissances, la méthode d’auto observation dite sympto-thermique est aujourd’hui très performante. Pour peu que l’homme et la femme fassent l’effort premier de s’y astreindre, leur vie affective et sexuelle s’en trouvera considérablement enrichie.

Description de l'image

La France est le pays qui compte aujourd’hui le plus grand nombre de femmes sous pilule. 84% dans la tranche des 18-25 ans, plus de 60% dans la tranche des 15-49 ans. "On propose aux femmes de prendre la pilule, c’est exactement comme si je vous disais de prendre des cachets à la place de votre petit déjeuner habituel, les gens n’envisagent pas de se séparer de leurs fonctions digestives, avec tout ce qu’elle comporte de contraintes, alors pourquoi faudrait-il que la femme, et l’homme par voie de conséquence, se sépare de sa fonction de fertilité, qui n’est pas une fonction pathologique, mais une fonction saine de notre corps ? La pilule modifie la physiologie, alors qu’avec une méthode naturelle, le couple modifie son comportement pour ne pas modifier le sens de la relation sexuelle» explique Hélène Perez*, médecin de formation, coordinatrice au Cler** pour la Planification Familiale Naturelle. « Et par ailleurs, si l’on interroge des hommes et même des femmes aujourd’hui sur le fonctionnement de leur corps, on est étonné de constater leur grande ignorance sur le cycle de la femme, par exemple. Pourtant, connaître et écouter son corps n’est pas réservé à une élite ou à des femmes présentant des cycles réguliers. C’est à la portée de chacun, c’est gratuit, et c’est une source d’informations nécessaires et suffisantes pour mener à bien une vie de couple épanouissante, libre, avec ou sans désir d’enfant, dans le respect du rythme naturel du corps", poursuit Hélène Perez.
Repérer le bon moment pour concevoir un enfant ou pour différer une naissance, connaître sa fertilité, intégrer sa féminité, se sentir responsable ensemble de ce lien et de ce lieu le plus intime, voilà ce que propose cette méthode, qui bien au-delà d’une technique est un véritable art de vivre dans le respect l’un de l’autre.

Tout d’abord, voyons ce qu’en dit l’Organisation mondiale de la Santé.

L’OMS définit les méthodes naturelles de régulation des naissances comme des techniques de planification des naissances liées à l’observation des signes de fécondité ou d’infécondité du cycle de la femme. Lorsqu’elles sont utilisées pour éviter une naissance, elles supposent l’abstinence sexuelle pendant la phase féconde. Quant au qualificatif « naturelles », il signifie : conforme à la nature profonde de l’être humain et de celle de l’acte sexuel. Il s’agit d’une démarche qui ouvre sur un choix responsable consistant à adapter son comportement et sa sexualité au rythme de sa fertilité.

« Trois signes, c’est plus rassurant »

Les médecins avaient constaté depuis longtemps un lien entre température et ovulation, et ce fut la méthode des températures, dès les années 1950. Puis, dans les années 1970 a été mis au point la méthode Billings, qui s’appuie sur le signe de la glaire cervicale. Le CLER, enseigne la méthode d’auto observation ou méthode sympto-thermique qui repose sur l’observation de trois signes, témoins de la période fertile ou non : la glaire cervicale, la température et éventuellement les transformations du col de l’utérus. La femme observe au cours de son cycle l’évolution de la glaire et de la température (une dizaine de jour par cycles) et le couple choisit en fonction de son souhait d’enfant ou non de s’unir en période fertile ou en période infertile.

Le couple sous le signe de l’écologie corporelle et relationnelle

Ce mode de vie favorise l’épanouissement affectif et sexuel du couple. Nombreux sont les témoignages qui vont dans ce sens. « Nous avons plusieurs enfants, »explique Samuel, nous avons décidé que nous n’en désirions pas d’autre, donc aux périodes où ma femme est fertile, nous patientons. Nous vivons bien cette continence car nous l’avons choisie. Nous inventons de nouveaux gestes de tendresse dont le but n’est pas l’union sexuelle et notre désir s’en trouve stimulé. Bien sûr, ce n’est pas toujours facile du fait que le désir sexuel chez la femme est souvent accru en période fertile. Cela suppose de faire l’effort ensemble, de s’attendre, ça fait grandir la reconnaissance et la connaissance mutuelles. Le sens de l’acte sexuel s’en trouve garanti : amour, plaisir et transmission de la vie. »

Ainsi les couples qui font le choix de cette méthode sont des couples qui acceptent que la continence ne soit qu’un moment du corps et donc que le corps ne soit pas constamment à la disposition du désir sexuel. C’est pourquoi, ils n’utilisent pas non plus de préservatifs, par exemple, en période fertile puisqu’ils aiment profiter autrement de ces périodes qu’ils apprécient sur un autre mode. Loin d’une sexualité immédiate, impatiente, disponible 365 jours par an, ces couples échangent plus que les autres, ils ne sont pas prisonniers du modèle d’une consommation sexuelle impulsive et détachée de son contenu, mais privilégient plutôt celui de l’échange et du sens de l’acte.

Rien ne vaut sa propre auto observation.

Chloé est enthousiaste : « je me sens respectée jusque dans ma physiologie. Je sens mon cycle évoluer, le passage à l’ovulation ou à la deuxième phase du cycle, je me comprends mieux, mes fatigues, mes humeurs et, du coup, je m’accepte mieux aussi ».
"Peut-être, ajoute Hélène Perez, pensez-vous que c’est un truc en plus à faire dans la journée, mais ce n’est pas du tout ça, on vit simplement avec son corps et on prend l’habitude de l’observer tranquillement et, comme on sait quand on a soif ou froid, la femme sait si elle est sèche ou humide et ce que ça signifie pour elle et son conjoint, selon leur projet. »
Selon l’OMS, en l’espace de 3 cycles, plus de 95% des femmes sont capables de repérer les entrées et sorties de période fertile. Ainsi, cette méthode assure l’autonomie du couple qui gère sans tiers sa sexualité et de sa fertilité.

Quelle fiabilité ?

Les méthodes naturelles sont souvent victimes de préjugés quant à leur fiabilité. 
Cette méthode d’auto observation a fait l’objet d’une étude*** publiée en 1998 qui conclut que cette méthode naturelle est fiable aux environx de 99%, à condition de respecter strictement les consignes proposées. En matière de contraception, il est important de distinguer l’efficacité théorique de l’efficacité pratique. Par exemple, le pilule est une technique très fiable, mais si vous oubliez de la prendre… Ici, c’est la même chose.
Les statistiques indiquent qu'en 1975, 4 grossesses non désirées sur 10 étaient interrompues, en 2004 on passe à 6 IVG sur pour 10 grossesses non désirées.  Il apparaît que chez les couples qui pratiquent la régulation naturelle des naissances, la pratique de l’avortement en cas de grossesse non prévue est infime.

Pratiquement

 

Le Cler propose des sessions de formation et un accompagnement personnalisé par des monitrices et moniteurs – 300 couples formés à ce jour - qui reçoivent les couples, puisqu’il s’agit d’un mode de vie à deux.
Une période d’apprentissage est nécessaire, pour apprivoiser son corps et harmoniser sa vie sexuelle en fonction du cycle de la femme. Les rendez-vous ont lieu une fois par mois, avec suivi mail ou téléphonique entre les RV.

*Hélène Perez, médecin de formation, est auteur d’une thèse sur l’allaitement maternel. Elle a été très active dans une association en faveur de l’allaitement et travaille au Cler depuis 20 ans.

**Cler : Centre de Liaison des Equipes de Recherche pour l’amour et la famille. Cette association existe depuis 1962 et est classée établissement d’information, de consultation et de conseil conjugal agréée par le ministère en charge des affaires sociales.

***Etude d’efficacité de la planification familiale naturelle. Résultats parus dans « Contraception, fertilité, sexualité », 1998, vol.2, N°4

 

http://www.methodes-naturelles.fr/

L’association Cler : 65 rue du Cherche-Midi, 75006 Paris (sur rendez-vous)
01 42 22 02 32
France : contacter le bureau national du Cler qui a la liste des permanences près de chez vous : 01 48 74 87 60

Paris et Ile-de-France
soirées d’information

20h30 à la maternité Sainte félicité ,les jeudis à 20h30
     37, rue Saint Lambert 75015 Paris, tel: 01 53 68 58 58
20h30 à la clinique des Franciscaines, les lundis
     7 ter de la porte de Buc 78000 Versailles, tel: 01 39 55 67 61

Permanences pour prendre un rendez-vous avec une monitrice:
- 65, rue du cherche midi Paris 6ème: 01 42 22 02 32
- 2 bis place de Touraine Versailles 78: 06 04 06 27 28
- 9 rue Edmond Dubuis Nanterre 92: 06 62 14 42 03

BIBLIOGRAPHIE :
"Vivre autrement sa sexualité, Méthodes naturelles de régulation des naissances", par Isabelle et Didier Nicolas, Amour et vérité, Editions de l'Emmanuel, 12 euros.
"Au service du couple, une méthode naturelle de régulation des naissances", par les Drs I. et R. Ecochard. Egalement pour le post partum et en cas d'allaitement : "Allaitement et planification familiale naturelle". Ces deux ouvrages peuvent être commandés au Cler, 65 Bd de Clichy, 75009 Paris, au prix de 4,60 euros chacun.

 

EN SUISSE, DES SYMPTOTHERMICIENS A LA POINTE


Pour que sexe et fertilité se lient d’amitié


Parmi les méthodes naturelles de régulation des naissances, l’Approche symptothermique (la symptothermie) est aujourd’hui aussi sûre que la meilleure contraception hormonale. Pour peu que l’homme et la femme fassent l’effort premier de l’apprendre sérieusement, leur vie affective et sexuelle s’en trouvera considérablement enrichie. Plus qu’une méthode, un mode de vie : sympto.org

 

„Sympto-thermique“– jamais entendu

 

«La contraception naturelle n’est pas fiable.» Cette idée reçue hante toujours les esprits. L’Approche Sympto-Thermique, l’AST, ou la symptothermie, reste largement inconnue, même si cette démarche constitue également une aide très utile pour le couple désirant un enfant qui tarde à venir. Notre pensée occidentale tend fâcheusement à répondre aux problèmes de santé et de fertilité par des médicaments. La fiabilité et la simplicité de l’AST ne sont pas promues par les politiques de santé publique et pourtant, l’AST est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

«Symptothermique» signifie ceci : vous interprétez votre hausse de température corporelle («thermique»), qui indique la phase de l’ovulation, toujours en relation avec la glaire du col de l’utérus («sympto»), témoin de l’activité ovarienne. En prenant votre température et en observant votre glaire, vous êtes à même de distinguer vous-même et de manière très précise les jours infertiles des jours fertiles de votre cycle. Un troisième signe, l’autopalpation du col de l’utérus, peut vous dépanner lorsque votre glaire ne se manifeste pas à la sortie du vagin. La compréhension d’autres signes de fertilité, comme la douleur abdominale pendant les jours de l’ovulation, la congestion mammaire après ceux-ci, le syndrome prémenstruel, etc., vous aidera à vous mettre en harmonie avec vos cycles.

 

Vous vous posez des questions sur votre fertilité féminine

 

Vous êtes infertile pendant à peu près deux tiers de votre cycle, entre 5 et 9 jours avant l’ovulation et entre 7 et 12 jours après l’ovulation. Ce sont des valeurs approximatives. L’homme en revanche est fertile de la puberté jusqu’à sa mort.

 

Vous simplifier la vie

 

Depuis 2000, la Fondation SymptoTherm en Suisse romande rend la symptothermie accessible à toutes les femmes, adolescentes comprises, pour les prémunir contre les effets néfastes des hormones synthétiques et, en fin de compte, leur donner une vraie autonomie.

Les femmes qui pratiquent la contraception symptothermique ne prennent leur température matinale que durant les 7 à 11 jours fertiles par cycle. Ce laps de temps correspond à peu près à leur fenêtre de fertilité. Mieux vous connaissez votre cycle, moins vous aurez donc à vous préoccuper. Cela est vrai bien entendu pour des cycles relativement réguliers, ne variant pas plus de 6 jours par an. Un cycle, par exemple, comptant entre 26 et 32 jours est estimé régulier. Pour des cycles irréguliers, il faut proportionnellement plus de prises.

Comment vous faciliter la gestion quotidienne de la symptothermie? La Fondation SymptoTherm, en Suisse, vous recommande l’utilisation du système sympto, téléchargeable sur votre téléphone portable.  Sympto répertorie toutes vos observations, les combine et calcule quatre états de fertilité: rose (infertile avant l’ovulation), bleu clair (potentiellement ou peu fertile), bleu foncé (très fertile) et jaune (totalement infertile après l’ovulation).

 

La Fondation a créé un nouveau site, www.sympto.org, actuellement en huit langues, et contenant un logiciel qui fonctionne parfaitement, utilisable également à partir de n’importe quel smartphone. Nous n’avons à ce jour et depuis sa mise en service en 2008 jamais enregistré une grossesse non désirée. Nous n’aurons pas non plus à l’avenir des « faux négatifs » (les jours marqués infertiles qui ne le seraient pas) grâce au monitoring très sophistiqué du système sympto. Ce logiciel (qui est une synthèse entre les NFP allemands, les Rötzer INER autrichiens et les français du CLER) gère également un didacticiel unique au monde : la femme est accompagnée lors de son apprentissage ou de son perfectionnement.

La conseillère sympto peut suivre l’utilisatrice sur sa messagerie personnelle et confidentielle et y analyser son cycle en tenant compte de son profil gynécologique : il devient actuellement inutile de mailer des cyclogrammes scannés en vue de les commenter ou de les corriger. Aujourd’hui, le langage symptothermique s’apprend sur sympto.org de manière ludique un peu comme une langue étrangère. La femme peut tester sympto gratuitement pendant 45 jours et recevoir gratuitement des conseils professionnels pendant 15 jours. Ensuite, elle devra décider si elle veut effectuer un apprentissage (ou un perfectionnement) ou simplement opter pour une utilisation du logiciel de façon autonome. Reste que le contact avec une conseillère est vivement recommandé. Une femme qui s’est observée auparavant à l’aide de cyclogrammes en papier (elles sont rares mais elles existent) peut enregistrer gratuitement tous ses anciens cycles et repérer les erreurs qu’elle aurait commises lors de son observation manuelle.

sympto – le programme sur téléphone portable relié au site du même nom est une exclusivité mondiale: la première contraception «naturelle» efficace et tout à fait agréable à gérer. De plus,  sympto vous aidera grandement à déceler les jours les plus fertiles pour favoriser la conception d’un enfant. 

 

Santé sexuelle, relation de couple, qualité sexuelle, contraception écologique, mission socio-politique : tels sont quelques mots clés  de notre Fondation.

 

Vous n’êtes pas laissée seule dans votre démarche

 

Les cycles irréguliers vous annoncent que votre santé n’est pas au beau fixe. Pendant l’adolescence (et la préménopause), les cycles capricieux sont tout à fait normaux et fréquents: la symphonie hormonale se met gentiment en place (ou disparaît peu à peu). Ces deux processus durent quelques années. Par expérience, nous savons que l’auto-observation systématique des cycles a tendance à les rendre plus réguliers : grâce à cette attention, les femmes prennent conscience des stress de leurs journées, d’habitudes alimentaires néfastes, de soucis personnels ou professionnels qu’il serait bon de prendre en main etc. Résultat: leur qualité de vie s’en trouve améliorée.

 

La symptothermie ou l’AST est enseignée partout dans le monde, mais sous des appellations diverses. Grâce à notre page «adresses» du site symptotherm.ch, une femme trouvera l’organisation AST la plus proche de son domicile. Chaque institution AST dispose d’un réseau de conseillères compétentes et détient son propre matériel didactique. Certaines femmes réussissent sans difficulté à entrer dans le monde de l’AST, guidées par un manuel approprié + un thermomètre ordinaire au gallium.

 

Pour améliorer votre sécurité contraceptive et pour être plus consciente de votre santé, nous vous encourageons vivement à partager vos expériences avec d’autres femmes impliquées, qu’elles soient symptothermiciennes ou non, avant de rencontrer une gynécologue. Nous vous conseillons, au moins une fois, de faire le bilan de vos graphiques, les cyclogrammes, chez une symptothermicienne de votre région. En Europe, les médecins n’ont en général pas le temps, ni parfois les compétences, pour entrer dans ce type de démarche. Nous sommes très reconnaissants à ces rares médecins qui collaborent activement avec nous.

 

Et les hommes?

 

En augmentant votre confiance en vous-même et votre bien-être féminin, l’AST vous profitera, même sans partenaire. Et dès qu’un homme entre dans votre vie, vous n’aurez plus de panique face à la contraception symptothermique. En couple, l’AST devient forcément un nouveau style de vie à deux ! Vous aurez tout intérêt à pleinement impliquer votre partenaire. Les possibilités techniques du système  ne laissent pas insensibles les hommes qui découvriront ainsi la logique raffinée du cycle.

 

Actuellement, la plupart des hommes ne se soucient point du cycle féminin. Influencés par le tout-pilule de notre société, ils ont l’impression que la contraception, ou la conception, reste une affaire de femmes. Qu’un homme accepte d’ingurgiter des substances chimiques pour stopper sa propre fertilité, et cela pendant des années, est peu probable.

Pour contribuer à la pleine réussite de l’AST et à une meilleure entente dans le couple, l’homme peut, durant la phase fertile de la femme, apprendre à s’abstenir sexuellement (ce que beaucoup de femmes apprécient) ou à utiliser temporairement le préservatif. Sinon, la femme peut se placer un diaphragme.

 

D’où vient l’AST?

 

Ce sont des chercheurs catholiques qui, dans les années cinquante du siècle passé, ont mis au point l’AST. Des recherches sur le cycle féminin sont toujours en cours. N’empêche que le système symptothermique scientifique a déjà une bonne trentaine d’années d’existence et d’expérience clinique solide tant du côté contraception que du côté conception.

 

L’objectif initial de cette recherche était de développer une alternative « naturelle » face à la contraception « artificielle », interdite par le Vatican. Les couples catholiques ont ainsi la possibilité de jouir de leur vie sexuelle pendant les jours infertiles sans crainte d’une grossesse inopportune, mais ils sont tenus de s’abstenir pendant les jours fertiles. Les MAO (méthodes d’auto-observation) ou la PFN (planification familiale « naturelle »), ce qui revient au même, d’origine catholique, recommandent, voire exigent la chasteté conjugale, donc des jours d’abstinence sexuelle stricte pendant les jours fertiles. Il semble cependant que la plupart des catholiques, même pratiquants, fuient les MAO/PFN et s’adonnent à la contraception hormonale artificielle. Nous parlerons donc désormais de la contraception symptothermique et non « naturelle », terme qui prête à confusion.

 

L’AST, telle que nous la présentons ici, est une démarche promouvant votre santé et votre bien-être féminin ; elle ne s’oppose pas au préservatif, utilisé à bon escient au sein du couple stable. Cependant, comparées à la continence, il faut savoir que les méthodes de barrière (préservatif, diaphragme, femidom, etc.) diminuent la sécurité contraceptive. Chaque couple doit  donc être conscient que pendant les deux à trois jours hautement fertiles, les méthodes de barrière font courir certains risques Un préservatif défaillant ou un « oubli » ne peuvent être imputés à l’AST et son étonnante efficacité.

 

L’AST est un privilège pour les couples stables et sérieux qui sont prêts à prendre en charge leur fertilité en utilisant pendant les jours fertiles une méthode de barrière ou en respectant des jours de continence. L’AST favorise la communication intime dans le couple.

 

EN FRANCE (région parisienne)

 

 

Les indices combinés : une contraception naturelle enseignée par Milène Clichy*

Dans les années 80,  le Dr Anna Flynn, gynécologue, a créé une méthode d'observation de la fertilité appelée les indices combinés. Cette méthode s'adresse également aux femmes ayant des cycles irréguliers, ainsi qu’à celles ayant arrêté la pilule, aux  adolescentes, aux femmes ménopausées ou approchant de la ménopause et après accouchement. Depuis 2007, une étude allemande a prouvé que cette méthode était plus efficace que la pilule sans les effets secondaires et les pollutions engendrées4.

Cette méthode met pour la première fois à notre disposition la possibilité de comprendre comment fonctionne la fertilité. Elle combine la prise de votre température, et/ou l’observation de la glaire cervicale (ou mucus), et /ou l'autopalpation du col de l'utérus ainsi qu’un calcul statistique. Il devient ainsi possible de distinguer par vous-même, et de manière très précise, les jours infertiles des jours fertiles de votre cycle. Le couple qui souhaite éviter une grossesse peut s'abstenir ou utiliser un préservatif. La Méthode des Indices Combinés est actuellement considérée comme la plus efficace des méthodes de Planning Familial Naturel puisqu'un indicateur peut être vérifié par un autre.

 

Se former à la méthode

La méthode des indices combinés est une démarche scientifique et simple, ouverte à tous. Une seule journée de formation suffit. Ensuite, la formatrice accompagne le couple durant trois cycles minimum pour lui permettre de s'approprier la méthode en toute sécurité. Pendant l'apprentissage, moins de 5 mn par jour sont nécessaires sur 10 jours par cycle. Avec l'habitude, moins de 1 mn par jour suffit. Ainsi le couple dispose aujourd’hui de tous les moyens pour comprendre et gérer sa fertilité de façon autonome, saine et responsable.

*Milène est diplômée en Maîtrise des sciences de gestion et titulaire d'un DESU de conseillère en création d'entreprise. A la rencontre de son compagnon, ils ont cherché ensemble une solution naturelle pour vivre leur intimité. Ce n'est qu'au bout de 6 ans d’investigation qu'ils ont trouvé une méthode satisfaisante, celle des indices combinés. Aujourd'hui ils forment les personnes intéressées à cette méthode et proposent des conférences afin de partager leurs solutions en termes de gestion de la fertilité.

Milène Clichy et Stephan Techer, couple formateur en Planning Familial Naturel

Région parisienne et régions

01 72 52 30 52

http://regulation.naturelle.free.fr

milenepfn@yahoo.fr

Milène clichy et Stéphan Técher, "Vivre sa fertilité naturellement, la méthode des indices combinés", Préface Pr Henri Joyeux, Editions du Hêtre, 17 euros (2012)

FORMATION A BRUXELLES

 

Formation de formateurs au SENSIPLAN, méthode européenne de contraception naturelle (indices combinés) mise au point par le Département d'Endocrinologie Gynécologique de l'Université d'Heidelberg organisée par la Fédération francophone de Planning familial naturel - CAF asbl

 Voici les dates de la session

       samedi 10 – dimanche 11 novembre 2012,
     - samedi 8 – dimanche 9 décembre 2012,
     - samedi 26 – dimanche 27 janvier 2013,
     - samedi 27– dimanche 28 avril 2013,

  vers octobre 2013 l'examen oral.

 dans les locaux de l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Louvain à Woluwe (1200 Bruxelles)

 Efficacité comparable à celle de la pilule

Certificat de formateur délivré par  le Malteser Arbeitsgruppe NFP

 Participation aux frais : soit 400 euro  (par personne ou par couple)

soit 600 euro  (par personne ou par couple) pour les professionnels de la santé

Des difficultés d’ordre financier ne doivent en aucun cas constituer un empêchement à prendre part à cette session. Dans ce cas, prendre contact avec la responsable au 00 32 2 772 88 62.

 

EN FRANCE, A NIMES

L'association nîmoise mamyaya, dont l'un des objectifs est d' informer les femmes sur les alternatives naturelles de la contraception. propose une formation sous forme de stage d'une journée une fois par an, prochain le 11 février 2011.

Comprendre la méthode sympto-thermique

La méthode sympto-thermique à indices multiples ou méthode des indices combinés, reste largement inconnue. La raison principale de cette méconnaissance est financière : l'industrie hormonale et leurs protagonistes du corps médical ont tout intérêt à vous dissuader de connaître vos cycles. Notre pensée occidentale tend fâcheusement à répondre aux problèmes de santé et de fertilité en vous proposant des médicaments en surnombre. Malgré les appels multiples à la responsabilité individuelle que vous entendez de toutes part, la fiabilité et la simplicité de cette méthode ne sont pas promues par la santé publique. Pourtant reconnue par l'OMS, l'organisation mondiale de la santé, elle génère des effets préventifs sur votre santé et serait une importante source d'économie pour les caisses maladies. «Les indices combinés» signifient ceci : vous interpréterez votre hausse de température corporelle (thermique), qui indique la phase de l'ovulation, toujours en relation avec la glaire du col de l'utérus (sympto), témoin de l'activité ovarienne. En prenant votre température et en observant votre glaire, vous êtes à même de distinguer vous-même et de manière très précise les jours infertiles des jours fertiles de votre cycle, également l'autopalpation du col de l'utérus et un calcul statistique. Comme son appellation l’indique, cette méthode associe ces indicateurs deux par deux ou plus, de manière à assurer un double contrôle tant pour le début de la période fertile que pour la fin de cette phase. Vous avez d'autres signes de fertilité, comme la douleur abdominale pendant les jours de l'ovulation, la congestion mammaire après ceux-ci, le syndrome prémenstruel, etc., qui vous aideront à vous mettre en harmonie avec vos cycles. Pendant l’apprentissage cela vous prendra moins de 5 mn par jour durant environ 10 jours par cycles, avec l’habitude moins de 1mn/jour.

 

Comment pratiquer cette méthode avec une excellente efficacité ? Il est vivement conseiller de faire appel à une formatrice qualifiée qui aidera à interpréter les graphiques pendant les premiers cycles et en cas de changement de situation : après une naissance, allaitement, pré ménopause, cycles courts, longs, irréguliers, etc... Cette méthode est simple mais demande d'être rigoureux sur l’observation et le graphique.

La formatrice suit le couple pendant minimum 3 cycles, dans le souci de la bonne démarche de la méthode et c’est elle qui déterminera si le couple peut-être autonome.

Utilisée le plus souvent pour espacer ou limiter les grossesses, cette méthode permet aussi de connaître les jours les plus fertiles du cycle. Ce qui peut être très utile en cas de difficulté à obtenir une grossesse.

Prochain stage:   le Samedi 11 fevrier 2012:  la PILULE ni le STERILET ? Vous n’arrivez pas à AVOIR d’ENFANT ?

CHOISISSEZ UNE METHODE MODERNE, EFFICACE ET ENTIEREMENT NATURELLE :

" LA SYMPTOTHERMIE "C’est un moyen de contraception fiable et facileou une aide précieuse pour les difficultés de conception.C’est une méthode pratique, scientifiquement prouvée et accessible à toutes !

TARIF pour la JOURNEE :90€ par personne ou par couple avec Céline  Surjus :  La Contraception Naturelle ou contraceptions alternative

Mamayaya, toute jeune association nîmoise, espace de libre échange à l’attention des futurs parents et parents de jeunes enfants. Son objectif est de favoriser l’information et le partage sur tous les sujets ayant trait à la parentalité, la grossesse, le maternage, l’éducation non-violente, la santé naturel  (etc). Mamayaya organise, autour de ces thématiques, des ateliers (portage en écharpe, communication parents-enfants, Signe avec moi, cuisine naturelle…), des rencontres (intervention de professionnels, conférence , stage ) et met également à la disposition des adhérents différents supports d’information (livres, revues spécialisées…). Vous pouvez également retrouver l’actualité de l’association sur le site www.mamayaya.org.

 

A lire :

-Amère pilule, Dr Ellen Grant (Editions Ecologie humaine, 1988

-Femmes, si vous saviez…, Pr Henri Joyeux (Editions F.X. de Guibert, 2004) -Danger Pilule, Dr Dominique Chatain (Editions Copernic, 1980).

-USA, national bestseller !! : Taking charge of your fertility - The definitive guide to natural birth control, pregnancy achievement, and reproductive health, Toni weschler, MHP, Ed Collins 2006, avec CD rom

- Site internet www.fertilityfriend.com

 

1http://www.rfi.fr/actufr/articles/068/article_37908.asp : Les oncologues alertent sur les effets des hormones

2http://www.genethique.org/revues/revues/2010/Fevrier/20100202.1.asp

http://www.genethique.org/revues/revues/2010/Fevrier/20100203.2.asp

Etudes du IGAS - IGV en France

3 Alfred Spira, directeur de l'Institut de recherche en santé publique – Le Monde 25/11/2008

4http://www.arte.tv/fr/Males-en-peril/2281146.html :

Etudes sur l'infertilité et la pollution des eaux

5 Le professeur FREUNDL de l’Université de Düsseldorf, tête de proue européenne et spécialiste du Planning Familial Naturel (PFN) en Europe, explique que le PFN est plus efficace que la pilule. L’indice de Pearl mesure le nombre de femmes sur cent femmes qui tombent enceintes en un an, tout en utilisant une méthode contraceptive. Avec la pilule, il y en a 0,4 à 0,6 ; avec le PFN, 0,2 à 0,4 (source disponible sur demande au www.pfn.be)

 

 

 

 

Date de la dépêche : 25 juillet 2009

Auteur : Raïssa Blankoff

Mentions légales