le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

L'esprit a beau faire plus de chemin que le coeur, il ne va jamais si loin.

Proverbe chinois

Romain Rolland

La folie est de se comporter toujours de la même manière et de s’attendre à des résultats différents.

Albert Einstein

La maladie, sa racine hébraïque « malaha » le révèle, consiste à tourner en rond.

Christiane Singer

Tu cesseras de craindre en cessant d’espérer

Sénèque

Sois content dès qu’une petite chose progresse.

Marc Aurèle

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Il existe un curieux paradoxe : quand je m'accepte tel que je suis, alors je peux changer.

Carl Rogers

Huiles essentielles, une efficacité prouvée par le Dr Dominique Baudoux

Pour tout vivant, homme, animal, plante, la préoccupation première aussi banale semble-t-elle, est de rester en vie. Cela explique l’importance vitale de la capacité à se défendre et, le cas échéant, d’attaquer pour résister aux intrus : bactéries, virus, champignons, parasites, stress environnemental, psychique, énergétique.

Ainsi, il faut choisir entre le combat ou la fuite, comme l’écrit le célèbre neurobiologiste Henri Laborit, dans « Éloge de la fuite ». La condition des plantes, enracinées, les empêche par définition de fuir l’ennemi et les oblige à se battre sur place. Elles ont dû, pour survivre au fil de l’évolution, fabriquer des armes de guerre de plus en plus sophistiquées dont certaines sont très puissantes : il s’agit des molécules aromatiques. Amenées à faire face à des ennemis de plus en plus évolués, elles ont mis au point des systèmes multidirectionnels qui permettent d’attaquer, de résorber, d’exterminer, de liquéfier, de ralentir, d’accélérer toute une série de processus leur permettant de gagner des batailles moléculaires.

Mais les guerres ont aussi des composantes énergétiques et psychiques et ont intégré ces aspects au cœur même de leurs cellules pour se garantir la vie et même la meilleure existence possible dans des conditions données. Ce sont ces principes hautement performants qui nous sont offerts, nous les êtres humains, pour nous aider à survivre dans notre propre environnement. Ces complexes aromatiques agissent pour ainsi dire de manière intelligente, tandis que nombre de nos médicaments chimiques tentent approximativement de les imiter, en leur empruntant une fraction de leur message, alors que le tout est à portée de main.

Certains modes d’action des huiles essentielles sont encore difficiles à comprendre : des réactions et des mécanismes ne sont pas encore décryptés, mais des preuves de l’efficacité de ces huiles dans les maladies sont plus nombreuses chaque jour.

Commençons par celles qui nous font la vie sauve, celles qui portent les armes de guerre classiques, voire des bombes atomiques.

Lire la suite

Date de la dépêche : 13 mars 2014

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales