le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Il faut se réserver le droit de rire le lendemain de ses idées de la veille

Napoléon Bonaparte

Faire un peu est mieux que ne rien faire. Faire un peu plus est mieux que faire un peu moins. Faire de son mieux et s'en réjouir reste l'essentiel.

Tu ne peux pas voyager sur un chemin sans être toi-même le chemin

Bouddha

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

On surestime ce que l’on n’est pas et on sous-estime ce que l’on est

Malcolm Forbe

Il faut rajouter de la vie aux années et non des années à la vie.

Proverbe chinois

Tu connais l’utilité mais connais-tu l’utilité de l’inutile ?

Lao Tseu

Peu importe si le début paraît petit

Henri David Thoreau

Pour toute action : quoi, pourquoi et comment ?

Swami Prajnanpad

Que de maladies qui ne sont en réalité que des guérisons

Comment le stress nous fait tomber malade ?

Si notre première grande armée qui nous défend contre le monde extérieur est bien campée majoritairement dans notre tube digestif, notre deuxième grande armée, tout aussi performante, est notre système immunitaire psychique, soumis aux échanges les plus denses et les plus complexes avec le monde.

On pourrait l'envisager comme la partie immatérielle de notre système digestif. Elle est puissamment en contact avec le monde extérieur et notre monde intérieur, exerçant un tri nous permettant de garder un équilibre psychique.
Nous savons que quand nous sommes fatigués, car nous avons mal dormi ou mal digéré, nous supportons plus difficilement le stress ou certaines personnes de notre entourage. Quand nous sommes reposés, même une situation contrariante ou une personne désagréable, nous sont plus supportables.
Notre état physique et psychique garantit la qualité de notre relation au monde. Et nous naviguons ainsi au gré de nos journées sur ce fragile équilibre.

Lire la suite

Date de la dépêche : 15 avril 2013

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales