le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Si quelqu’un me guérit et me retire mon mal, j’entends aussi qu’il me hisse au niveau de conscience que j’aurais atteint si j’avais moi-même résolu ce que ce mal devait m’apprendre. Sinon, s’il me laisse dans le même état de conscience après m’avoir retiré mon mal, il me vole l’outil de croissance que peut être cette maladie.

Yvan Amar

Il se pourrait qu’aucune pensée, si fugitive, si inavouée soit-elle, ne passe dans le monde sans laisser de trace.

Cesare Pavese

Soit on apprend à échouer, soit on échoue à apprendre.

Tal Ben Shahar

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.

Albert Einstein

Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l’univers

Remy de Gourmont

Tu ne changeras jamais les choses en combattant ce qui existe déjà. Pour changer les choses, construis un nouveau modèle qui rendra l’ancien obsolète.

Buckminster Fuller

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

L’espérance est un risque à courir

Georges Bernanos

Tu connais l’utilité mais connais-tu l’utilité de l’inutile ?

Lao Tseu

La pilule, camisole chimique

Les effets de la couverture oestro-progestative sur la physiologie et la psychologie de la femme

Le cycle de la femme peut très facilement se comparer aux saisons de l'année.  Après l'hiver des règles, où bien souvent les femmes préfèrent rester au nid douillet, le printemps pointe son nez grâce aux hormones du désir, les oestrogènes. Jour après jour, ils augmentent, et avec eux, tous les désirs. Les oestrogènes sont stimulés par leur chef d'orchestre, l'hormone FSH située dans le cerveau (dans l'hypophyse et l'hypothalamus), jusqu'à atteindre un taux suffisant qui déclenchera l'hormone LH, maîtresse de l'ovulation qui surviendra rapidement après son pic. Voilà l'été, très court, quelques heures à peine, mais tellement vif, chaque mois, pour donner sa chance à la vie.  La progestérone arrive alors en courant pour préparer le corps à une éventuelle gestation : elle organise la chambre du bébé - l'utérus - au cas où l'ovule serait fécondé. C'est l'automne, dans cette phase du cycle, les femmes ont besoin de leur temps, de leur maison, de leur sécurité. Si la fécondation n'a pas eu lieu, la chambre est nettoyée pour la prochaine fois, tout est remis à neuf, les règles arrivent pour un nouvel hiver de quelques jours, puis le printemps...

Que se passe-t-il sous pilule ?

Lire la suite

Date de la dépêche : 26 avril 2014

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales