le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Il y a beaucoup de gens dont la facilité de parler ne vient que de l'impuissance de se taire.

Edmond Rostand

De votre ami dites du bien ; de votre ennemi, ne dites rien.

Proverbe anglais

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

La santé dépend plus des précautions que des médecins.

Bossuet

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir mais à le permettre.

Antoine de Saint Exupéry - Extrait de ses Mémoires du large

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Tout le problème de ce monde c’est que les idiots et les fanatiques sont toujours sûrs d’eux tandis que les sages sont pleins de doutes.

Bertrand Russell

La vieillesse, c'est l'hiver pour les ignorants et le temps des moissons pour les sages.

Proverbe juif

Le plus grand voyageur est celui qui a su faire une fois le tour de lui-même

Confucius

Nous nous rendons pitoyables ou nous nous rendons forts. La quantité de travail à fournir est la même.

Carlos Castaneda

Petite histoire de l’allaitement

Pendant les 6 premiers mois (au minimum) de la vie d’un nourrisson, rien ne vaut le lait humain. C’est la nourriture la plus complète et la plus parfaite, la plus désirable sur tous les plans. La composition du lait s’adapte sans cesse aux besoins du bébé : par exemple, s’il naît prématuré, il bénéficiera d’un mélange optimal de nutriments calqués sur ses besoins à ce moment-là de son développement et même sur son besoin au moment précis de la tétée.

La composition du lait se modifie en fonction de l’âge du bébé, de la température extérieure, du taux d’humidité environnant… Comme si le bébé transmettait à sa mère, par des voies demeurées mystérieuses à notre entendement, ce dont il avait besoin pour se construire physiquement et affectivement à chaque tétée, et même au cours de la tétée puisque la composition du lait varie du début à la fin, d’un sein à l’autre.

Quelle horlogerie fine à qui sait la lire et l’entendre ! Qui peut mieux faire ?
L’alimentation maternelle est, sans conteste, la meilleure en termes de croissance, mais également en termes de développement psychique. Cette affirmation ne relève ni d’une idéologie, ni d’une croyance mais d’une réalité scientifique aujourd’hui largement prouvée.

Lire la suite

Date de la dépêche : 18 février 2013

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales