le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l’univers

Remy de Gourmont

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

L’origine de toute joie en ce monde est la quête du bonheur d’autrui.
L’origine de toute souffrance en ce monde est la quête de son propre bonheur.

Shantideva

Qui a vu le présent, a vu toutes choses, celles qui sont arrivées dans le passé insondable, celles qui arriveront dans l’avenir.

Marc Aurèle

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

La vie de chacun de nous n’est pas une tentative d’aimer, elle est l’unique essai.

Pascal Quignard

Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter.

Jean-Jacques Rousseau

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Proverbe chinois

Allaiter : les obstacles et comment les surmonter

Sur le sujet de l’allaitement, on entend malheureusement beaucoup d’idées reçues, comme des litanies répétées, loin de l’expérience. « Mes seins sont trop petits ; ma mère n’avait pas assez de lait, moi non plus ; c’est trop difficile ; j’ai peur de ne pas donner assez de lait et de ne pas pouvoir contrôler la quantité donnée ; je ne vais pas m’en sortir avec le travail ; j’ai envie de partager 50/50 avec mon mari alors le biberon est plus adapté ; etc… »

Quand j’entends toutes ces petites phrases, je veux répondre : fermez les yeux, les oreilles, et essayez, au moins essayez. Ce que vous croyez, ce que vous avez entendu dire, est peut-être loin de votre réalité personnelle. Voici quelques conseils pour vous encourager à vous lancer :

• La perte de liberté : oui, un nouveau-né demande beaucoup de temps et d’attention et l’allaitement est plus contraignant du fait qu’il ne peut être délégué. Prenez le temps d’être mère, quelques semaines voire quelques mois si vous le pouvez, ce temps est unique et passe très vite, et vous gagnez du temps sur l’avenir (bébé souvent moins malade, parfois moins anxieux)

Lire la suite

Date de la dépêche : 18 février 2013

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales