le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie.

Goethe

Ce qui ne se trouve pas en nous ne nous contrarie pas.

Hermann Hesse

La personne qui entre d'un côté de l'expérience méditative n'est pas la même que celle qui sort de l'autre côté.

Gunaratana

L’amitié double les joies et réduit de moitié les peines.

Francis Bacon

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

Le sage ne s’afflige jamais des maux présents, mais emploie le présent pour en prévenir d’autres.

W. Shakespeare, Richard II

La santé dépend plus des précautions que des médecins.

Bossuet

La confiance est un élément majeur : sans elle, aucun projet n'aboutit.

Eric Tabarly

C'est une folie que de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l'esprit.

Platon

Celui qui est charnel l'est jusque dans les choses de l'esprit ; celui qui est spirituel l'est jusque dans les choses de la chair.

Saint Augustin

Allaiter : les obstacles et comment les surmonter

Sur le sujet de l’allaitement, on entend malheureusement beaucoup d’idées reçues, comme des litanies répétées, loin de l’expérience. « Mes seins sont trop petits ; ma mère n’avait pas assez de lait, moi non plus ; c’est trop difficile ; j’ai peur de ne pas donner assez de lait et de ne pas pouvoir contrôler la quantité donnée ; je ne vais pas m’en sortir avec le travail ; j’ai envie de partager 50/50 avec mon mari alors le biberon est plus adapté ; etc… »

Quand j’entends toutes ces petites phrases, je veux répondre : fermez les yeux, les oreilles, et essayez, au moins essayez. Ce que vous croyez, ce que vous avez entendu dire, est peut-être loin de votre réalité personnelle. Voici quelques conseils pour vous encourager à vous lancer :

• La perte de liberté : oui, un nouveau-né demande beaucoup de temps et d’attention et l’allaitement est plus contraignant du fait qu’il ne peut être délégué. Prenez le temps d’être mère, quelques semaines voire quelques mois si vous le pouvez, ce temps est unique et passe très vite, et vous gagnez du temps sur l’avenir (bébé souvent moins malade, parfois moins anxieux)

Lire la suite

Date de la dépêche : 18 février 2013

Auteur : Raïssa Blankoff

Source : Passeport Santé

Mentions légales