le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

De la simplicité, de la simplicité, de la simplicité ! Oui, que vos affaires soient comme deux ou trois, et non cent ou mille.

Henry David Thoreau

Méditer, c’est s’abriter dans le présent.

Fabrice Midal

La seule chose qu’on est sûr de ne pas réussir est celle qu’on ne tente pas

Paul Emile Victor

Je pensais regarder le monde, et c’est le monde qui me regarde.

Saint François d’Assise

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as

Koan Zen

La terre ne rend jamais sans intérêt ce qu'elle a reçu.

La gratitude n'est pas seulement la plus grande des vertus, c'est aussi la mère de toutes les autres.

Cicéron

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

On devrait attacher moins d'importance à ce que l'on va faire qu'à ce que l'on est.

Maître Eckart

Face au cancer, mieux nourrir et « équiper » notre système immunitaire

Article rédigée par Raïssa Blankoff, naturopathe-aromathérapeute, à partir des propos du Professeur Vincent Castronovo, Docteur en sciences biomédicales, Gynécologue, Université de Liège, Belgique.

Aujourd’hui, les liens entre le dysfonctionnement immunitaire et le cancer sont indiscutablement établis : le cancer est un état où le système immunitaire a perdu sa capacité à se débarrasser des cellules dysfonctionnantes, et qui peuvent ainsi viser l’immortalité. Il s’agit bien de certaines cellules qui ont trouvé comment déjouer la vigilance immunitaire car il était déjà devenu en partie incompétent pour nous défendre.


Le système immunitaire est notre armée, il organise notre défense face au milieu, hostile par définition, qui nous entoure. Il est organisé de façon hiérarchique, grâce à une première ligne, une deuxième ligne et une troisième ligne de défense. Au cours du temps, nos ennemis potentiels (bactéries, champignons, virus etc..) ont inventé des moyens de contourner l’intelligence immunitaire, ils se sont déguisés, sont passés par les failles, et les organismes vivants ont été obligés développer des systèmes de plus en plus efficaces pour assurer leur survie. Chez l’homme,  trois niveaux de défense sont chargés de l’intégrité du territoire :

  • empêcher les ennemis d’entrer
  • s’ils y sont parvenus, les anéantir
  • s’ils vivent en nous, les identifier et limiter leur nuisance (suite)

 

Date de la dépêche : 01 octobre 2015

Auteur : interview réalisée par Raïssa Blankoff, journaliste et créatrice du site www.lagrandesante.com

Mentions légales