le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

De nos maladies, la plus sauvage est de mépriser notre être.

Montaigne

Il n’est pas une seule chose qui échappe au moment présent.

Dogen

Il est peu et de réussites faciles, et d'échecs définitifs.

Marcel Proust

Ne dis pas peu de choses en beaucoup de mots, mais dis beaucoup de choses en peu de mots.

Pythagore

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

Le hasard ne favorise que les esprits préparés.

Pascal

L’esprit cache, se voile des choses ; mais le corps sait, peut-être.

Henry Bauchau

Réserve une demi-heure chaque jour à la prière, sauf lorsque tu as beaucoup à faire. Dans ce cas prends une heure.

François de Sales

Derrière chaque homme de talent se trouvent toujours d’autres homme de talent

Proverbe chinois

L'essentiel n'est pas de faire nombre, mais d'être signe.

Jean Paul II

Face au cancer, mieux nourrir et « équiper » notre système immunitaire

Article rédigée par Raïssa Blankoff, naturopathe-aromathérapeute, à partir des propos du Professeur Vincent Castronovo, Docteur en sciences biomédicales, Gynécologue, Université de Liège, Belgique.

Aujourd’hui, les liens entre le dysfonctionnement immunitaire et le cancer sont indiscutablement établis : le cancer est un état où le système immunitaire a perdu sa capacité à se débarrasser des cellules dysfonctionnantes, et qui peuvent ainsi viser l’immortalité. Il s’agit bien de certaines cellules qui ont trouvé comment déjouer la vigilance immunitaire car il était déjà devenu en partie incompétent pour nous défendre.


Le système immunitaire est notre armée, il organise notre défense face au milieu, hostile par définition, qui nous entoure. Il est organisé de façon hiérarchique, grâce à une première ligne, une deuxième ligne et une troisième ligne de défense. Au cours du temps, nos ennemis potentiels (bactéries, champignons, virus etc..) ont inventé des moyens de contourner l’intelligence immunitaire, ils se sont déguisés, sont passés par les failles, et les organismes vivants ont été obligés développer des systèmes de plus en plus efficaces pour assurer leur survie. Chez l’homme,  trois niveaux de défense sont chargés de l’intégrité du territoire :

  • empêcher les ennemis d’entrer
  • s’ils y sont parvenus, les anéantir
  • s’ils vivent en nous, les identifier et limiter leur nuisance (suite)

 

Date de la dépêche : 01 octobre 2015

Auteur : interview réalisée par Raïssa Blankoff, journaliste et créatrice du site www.lagrandesante.com

Mentions légales