le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Pour aller de l’avant, il faut prendre du recul. Car prendre du recul, c’est prendre de l’élan.

Mc Solaar

J'aime mieux forger mon âme que la meubler.

Montaigne

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal. Il n’est aucune histoire si terrible, aucun accident du sort… dont la nature humaine, par patience ne puisse venir à bout.

Euripide

Ne néglige pas le temps pour te construire.

Proverbe chinois

L´homme pressé cherche la porte et passe devant.

Goethe

La sagesse c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit.

Oscar Wilde

L'homme est né libre, de ses penchants il se construit une prison, sans s'en rendre compte, il en devient prisonnier.

Khalil Gibran

Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre

Marc Aurèle

On crée pour se compléter.

Henri Delacroix

Le bonheur ne se trouve pas dans les choses ou les événements mais dans le regard que l’on porte sur eux.

Faouzi Skali

Comment moduler la réponse immunitaire grâce à la micro-immunothérapie ?

Entrevue du Docteur Mensah, médecin généraliste menée par Raïssa Blankoff, naturopathe-aromathérapeute. La micro-immunothérapie, qu’est-ce c’est ? Le concept de la micro-immunothérapie repose sur un principe simple, intégrer le système immunitaire dans la prise en charge des maladies courantes. Autrement dit, quelle est la part de responsabilité du système immunitaire dans la genèse des pathologies au quotidien, et pas seulement des pathologies où le système immunitaire est clairement impliqué, comme dans les maladies auto-immunes. Prenons un exemple.

L’hypertension artérielle : on n’a pas l’habitude dans la prise en charge de l’HTA de prendre en compte le système immunitaire. Les traitements actuels, indispensables, régulent les chiffres tensionnels mais au-delà de ceux-ci, ne prennent pas en compte la maladie cardio-vasculaire, ni les aspects inflammatoires de celle-ci. Il est rare que ces maladies soient abordées sur leur versant immunologique.  Une fois identifié, le rôle du système immunitaire dans telle ou telle maladie, nous allons chercher à « communiquer » avec celui-ci, et viser à moduler sa réponse de façon à retrouver un meilleur équilibre.

Quand et pourquoi cette thérapie peut-elle être utile? suite

Date de la dépêche : 30 novembre 2014

Auteur : interview réalisée par Anne-Marie Payne-Charby

Mentions légales