le journal de la santé naturelle et globale

inscription
à la Newsletter...

Etudier sans méditer est vain. Méditer sans étudier est périlleux.

Confucius

L'essentiel n'est pas de faire nombre, mais d'être signe.

Jean Paul II

On n'a pas encore découvert que la nature est plus en profondeur qu'en surface.

Cézanne

Le premier ennemi à combattre est à l'intérieur de soi. Souvent, c'est le seul.

Christine Orban

J’ai toujours su que pour réussir dans le monde, il fallait avoir l’air fou et être sage.

Montesquieu

Le bonheur ne se trouve pas dans les choses ou les événements mais dans le regard que l’on porte sur eux.

Faouzi Skali

Quand ton esprit n’est pas encombré de choses inutiles, c’est la meilleure saison de la vie.

Wu-men

Lorsqu'il n'y a plus rien à faire, que faites-vous?

Koan zen

Accepter, ce n’est pas la même chose que s’adapter tant bien que mal. Il n’est aucune histoire si terrible, aucun accident du sort… dont la nature humaine, par patience ne puisse venir à bout.

Euripide

Le sage ne s’afflige jamais des maux présents, mais emploie le présent pour en prévenir d’autres.

W. Shakespeare, Richard II

Les objectifs de ce site

Ce site est destiné à vous tenir informé de l’actualité en matière de santé globale et naturelle.

Vous y trouverez des interviews renouvelées de spécialistes en matière de nutrition, de pratiques corporelles, de psycho-somatique, de thérapies manuelles, de techniques énergétiques, de biothérapies. Leurs dénominateurs communs : le respect de l’intelligence du corps, la prévention, l’approche globale et causale, en synergie avec les ressources naturelles de corps et de l’environnement.

Également, une sélection de livres et une revue de presse pour attirer votre attention sur un certains nombres d’articles et de publications récentes.

Une newsletter sera envoyée régulièrement aux inscrits.

Raïssa Blankoff
(+ d'info)


Dernières publications Flux RSS


Agenda

    No documents found.

Le grand article

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte

Rédigé et publié le 07 August 2016 par Raïssa Blankoff

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez-vous de la paix qui peut exister dans le silence.

Sans aliénation, vivez autant que possible

en bons termes avec toutes les personnes.
Dites doucement et clairement votre vérité.
Écoutez les autres, même les simples d’esprit et les ignorants,
ils ont eux aussi leur histoire.
Évitez les individus bruyants et agressifs,
ils sont une vexation pour l’esprit.

Ne vous comparez avec personne :
vous risqueriez de devenir vain ou vaniteux.
Il y a toujours plus grands et plus petits que vous.
Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.
Soyez toujours intéressés à votre carrière, si modeste soit-elle ;
c’est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.
Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe ;
plusieurs individus recherchent les grands idéaux ;
et partout la vie est remplie d’héroïsme.

Soyez vous-même.
Surtout n’affectez pas l’amitié.
Non plus ne soyez pas cynique en amour car il est
en face de tout désenchantement aussi éternel que l’herbe.

Prenez avec bonté le conseil des années,
en renonçant avec grâce à votre jeunesse.
Fortifiez-vous une puissance d’esprit
pour vous protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères.
De nombreuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.
Au-delà d’une discipline saine, soyez doux avec vous-même.

Vous êtes un enfant de l’univers,
pas moins que les arbres et les étoiles,
vous avez le droit d’être ici.
Et qu’il vous soit clair ou non,
l’univers se déroule sans doute comme il le devrait.

Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui,
Quels que soient vos travaux et vos rêves,
gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la paix dans votre âme.
Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés,
le monde est pourtant beau.
Soyez positif et attentif aux autres.
Tachez d’être heureux.

Original (in english), apparemment un poème écrit par Max Ehrmann en 1927 et publié en 1948 :

Go placidly amid the noise and haste, and remember what peace there may be in silence. As far as possible without surrender be on good terms with all persons. Speak your truth quietly and clearly ; and listen to others, even the dull and ignorant, they too have their story.
Avoid loud and aggressive persons, they are vexations to the spirit. If you compare yourself with others, you may become vain and bitter ; for always there will be greater and lesser persons than yourself. Enjoy your achievements as well as your plans.
Keep interested in your own career, however humble, it is a real possession in the changing fortunes of time. Exercise caution in your business affairs ; for the world is full of trickery. But let this not blind you to what virtue there is ; many persons strive for high ideals ; and everywhere life is full of heroism.
Be yourself. Especially, do not feign affection. Neither be cynical about love ; for in the face of all aridity and disenchantment it is perennial as the grass.
Take kindly the counsel of the years, gracefully surrendering the things of youth. Nurture strength of spirit to shield you in face of sudden misfortune. But do not distress yourself with dark imaginings. Many fears are born of fatigue and loneliness.
Beyond a wholesome discipline, be gentle with yourself. You are a child of the universe, no less than the trees and the stars ; you have a right to be here. And whether or not it is clear to you, no doubt the universe is unfolding as it should.
Therefore be at peace with God, whatever you conceive him to be, and whatever your labors and aspirations, in the noisy confusion of life keep peace with your soul.
With all its sham, drudgery & broken dreams, it is still a beautiful world. Be careful. Strive to be happy.

 

 

Accéder aux anciens grands articles...

Mentions légales